Le bouquet de la mariée, bien plus qu’une superstition

Le bouquet de la mariée est un élément indissociable des tenues de mariages. Difficile d’imaginer un mariage sans fleurs et lancer du bouquet. Cette tradition remonte à très loin dans l’histoire française et comporte toute une part de symbolique.

Une tradition française née pendant le Moyen Âge

Le bouquet de la mariée trouve son origine dans l’histoire de France. Avant de devenir partie intégrante de la tenue de la mariée, il s’agissait d’un bouquet confectionné à partir de fleurs d’oranger ramenées d’Orient lors des croisades. Symboles de pureté, elles servaient alors à symboliser un prochain mariage.

fleurs-oranger

La tradition a ensuite évolué au cours des années. Le bouquet de la mariée devient, au tournant du dix-neuvième siècle, partie intégrante de la cérémonie de mariage. Le bouquet de la mariée se conserve alors dans un globe toute la journée du mariage. Il a fallu attendre encore un peu de temps avant que le lancer du bouquet de la mariée devienne une véritable tradition.

Le bouquet de la mariée ou le porteur d’une bonne nouvelle

lancé-bouquet

De nos jours, la mariée lance son bouquet de fleurs parmi les célibataires à la fin de la cérémonie de mariage ou pendant la fête qui suit. La superstition veut alors que l’heureuse élue qui attrape le bouquet sera la prochaine à se marier. Avant que cette tradition s’instaure, c’étaient les hommes qui couraient derrière la mariée pour attraper son bouquet. On disait alors que le gagnant serait le prochain à se marier. Les règles autour du bouquet de la mariée sont désormais plus ouvertes. Il en découle une plus grande liberté au niveau du choix des fleurs du bouquet.

Des fleurs à choisir en fonction de la mariée

Normalement achetées par le marié et sa famille, les fleurs composant le bouquet de la mariée ne peuvent pas se choisir au hasard. Et cela, pas seulement pour des raisons esthétiques. Chaque fleur à sa propre signification. Le nombre de fleurs que l’on offre également.

roses-blanches-rouges

Si les roses rouges et blanches symbolisent l’amour, les roses jaunes symbolisent la trahison. Il faut aussi savoir que les roses s’offrent toujours en chiffre impair. La tulipe et le lys sont deux autres options pour ceux qui veulent sortir de la tradition. Les plus extravagants pourront se tourner vers l’azalée ou l’œillet. On évitera à tout prix la narcisse et la violette.

Les commentaires sont fermés.