Les accessoires nécessaires d’une mariée raffinée

La tenue solennelle d’une mariée, sa robe et ses accessoires, resteront fixés sur le seul témoin fidèle de ce jour sacré : la pellicule. C’est pour cela que tant de précautions doivent être consenties pour son élaboration. Son tissu, sa coupe, sa couleur et aussi ses accessoires (les détails du raffinement) devront faire l’objet de toutes les conjectures. Focus sur les accessoires nécessaires.

Survol des voiles de la mariée

Le voile, sans aucune polémique celui-là, revêt un esprit pudibond, suggère la marche ingénue de la future mariée. Une réminiscence des mariages d’antan où la promise ne dévoilait ses faces amoureuses, ce jour-là, qu’à l’époux.

voile-de-mariée

Le voile peut être long ou court en satin, tulle, soie ou coton. Attention le voile long de quelques mètres reste lourd à porter. Notez différents styles de voile :

  • sur le côté (tulle ou soie), esprit Années folles ;
  • en bonnet (uni ou dentelle), années 1950 facile à poser ;
  • cage à oiseaux ou mini-voile couvre uniquement la partie haute du visage ;
  • voile ceinturé par une couronne de fleurs, bohème.

L’élégance jusqu’au bout des doigts : les gants

Les gants offrent de nombreuses alternances de port. La longueur du gant dispose de trois formats : la longueur poignet, coude ou opéra. Dans ces formats, les finitions proposent le style dentelle (motifs dentelières), uni (soie ou satin), et de nombreuses combinaisons (uni, dentelle, satin élastique), cela permet une création unique entre les différents accessoires et les gants. La main de la promise ensevelie dans le raffinement.

La touche chic de la robe de mariée : l’étole et le boléro

Pour des épaules disgracieuses ou trop minces, pour une touche traditionnelle, classique, le boléro procure à votre silhouette ce que le costume affuble à l’homme : classe, morphologie homogène, allure distinguée.

En taffetas, tulle, satin ou soie, semi-transparent ou opaque, manches courtes ou longues, avec ou sans col, de dentelle ou uni, le boléro cisèlera votre galbe d’une ligne gracieuse tout au long de la journée de votre mariage.

etole de mariage sur les épaules

L’étole couvre également vos épaules avec légèreté et élégance. En mousseline ou en soie, vous glisserez autour du cou, un foulard ravissant jusqu’au bout de la nuit.

Les bijoux de la mariée, pour un éclat discret mais pas ostentatoire

Le jour du mariage, la mariée ne doit porter ni montre ni autres bijoux que des pièces destinées à la cérémonie de mariage.

bijoux-mariée

Le ton général est donné, après la robe, par le collier avec lequel les autres pièces doivent s’accorder : à ce titre l’achat d’une parure évite le risque de dépareillement. Cependant, opter uniquement pour des boucles d’oreilles ou un bracelet peut profiter à votre tenue en ajoutant à votre présence une discrétion appréciable et une valorisation de la bague de fiançailles. Enfin les bijoux de têtes sont un des symboles les plus frappants du mariage.

Les bijoux de tête (accessoires de cheveux)

Vous découvrez un large choix de bijoux ou d’accessoires de tête tels que le pic à cheveux à perle, à papillon ou à fleur, le bibi à fleur et à voilette, la couronne de fleurs plus bucolique et folklorique, le headband brodé, fleuri ou à dentelle. Plus discret, le peigne strass, vintage ou bohème ou le serre-tête.

Enfin vous êtes prête, dans votre habit de lumières immaculé, à conquérir les plus blasés voire époustoufler l’assistance !

Les commentaires sont fermés.